Méditer, pour quoi?

La méditation en insertion durable

La méditation : un moment pour soi et les autres!

Connaissez-vous Deepak Chopra? C’est un grand maître de la méditation et de la médecine douce aux États-Unis. Auteur de best-sellers, il cherche à rendre simple et accessible la pratique de la méditation.

Pour ma part, je ne connaissais pas Me Chopra jusqu’à ce que je lise la chronique de Marie-Claude Lortie, dans La Presse de septembre. De son côté, depuis quelques années, Le Boulot vers… constate que le simple fait de (bien) respirer devient une technique d’intervention en soi. Un excellent bénéfice pour des stagiaires ayant vécus des difficultés importantes dans leur vie.

Des séances de méditation au Boulot vers… : Des résultats très encourageants!

Depuis le début 2017, nous avons mis au programme un volet « méditation », avec l’enseignante Nadine Bachand, spécialiste en mieux-être et gestion du stress. Une série de six rencontres ayant chacune des thèmes différents permet à 6 stagiaires de « s’entraîner » à méditer. Madame Bachand complète ce programme de méditation par des audios à écouter à la maison. Au cours de l’année, nous avons enregistré plus d’une trentaine de stagiaires participants, en plus du personnel du Boulot vers…

L’intervenante Myriam Deslongchamps voit des changements importants s’opérer sous ses yeux : des visages sereins que tous montrent après une session, un meilleur contrôle sur l’impulsivité de certains, sur l’anxiété pour d’autres. Bref, un outil concret qui donne à tous ces « pratiquants de la méditation » un pouvoir plus grand sur leur vie.

Myriam relate l’anecdote suivante : « Une session a surpris tous les stagiaires concernés quand Nadine les a fait méditer à partir de la dégustation d’un raisin pendant une session de méditation. Une dégustation qui a tout de même fait que le lendemain, tous ceux et celles qui y avaient participé avaient des raisins dans leur lunch du midi. »

Enfin, Les stagiaires se prêtent au jeu de la méditation d’autant que leur propre employeur (Le Boulot vers…) en a fait un investissement.

Après tout, comme le dit Chopra :

« Au lieu de se ronger les ongles, on devrait plutôt chercher des solutions créatives aux défis qui se présentent ».

 

Source : « De quoi méditer » rédigé par Marie-Claude Lortie dans le journal des Affaires