Les organismes communautaires : indispensables! (2)

Jeanne Doré, directrice du Boulot vers...

La semaine dernière, je vous parlais de la campagne des organismes communautaires pour obtenir un financement adéquat.

Cette semaine, j’aimerais vous témoigner de l’importance de ces organismes pour les jeunes en difficulté et Le Boulot vers…

Grâce aux organismes communautaires, les stagiaires ont accès, chaque semaine, à des formations et des animateurs passionnés sur des sujets aussi divers que partir en appartement, les dépendances, la violence dans les rapports amoureux, l’intimidation au travail, la sécurité de l’information ou encore les normes du travail.

Grâce à l’expertise des organismes communautaires, les stagiaires trouvent des ressources pertinentes pour les accompagner dans leur parcours de vie. Pour la seule année 2015, Le Boulot vers… leur a référé des jeunes à 232 occasions – principalement à des ressources logement, alimentaires d’urgence, en santé mentale, financières et de soutien à l’intégration culturelle. Toujours pour la même année, nous avons agi en partenariat avec un autre organisme pour la résolution de problématiques particulières, ceci à 155 reprises. Ce qui représente une moyenne de 4 interventions des organismes communautaires par jeune. Les organismes communautaires : indispensables à la qualité et la pertinence de notre travail.

C’est en reconnaissance de l’importance de leur existence que le partenariat avec ces organismes est un des critères de reconnaissance des entreprises d’insertion : « Issue du milieu, l’entreprise d’insertion se situe au centre d’un réseau de partenaires. Elle est un carrefour privilégié pour mettre en place une réelle concertation pour consolider et renforcer l’efficacité des actions en direction de leur clientèle. Elle s’inscrit dans la dynamique de son milieu. »

 

À la semaine prochaine

Jeanne Doré