Le blogue de Jeanne

Jeanne Doré, directrice du Boulot vers...

Pourquoi un concert-bénéfice?

Cette année, nous vous invitons, pour une 25e fois, à notre concert-bénéfice? Pourquoi un concert-bénéfice?

Depuis les tout-débuts du Boulot vers…, nous sommes convaincus que l’insertion des jeunes est une responsabilité à partager avec l’État et la société.

Une responsabilité que nous assumons par la vente des meubles produits dans l’atelier par les jeunes. Ces ventes représentent environ le quart de nos revenus annuels.

L’État québécois a formalisé sa contribution en 1998 par la reconnaissance des entreprises d’insertion. Une contribution qui n’a pas beaucoup évolué, mais ça c’est un autre sujet. On en reparlera.

Le concert-bénéfice, c’est le moyen que les administrateurs ont imaginé pour que la société civile, particulièrement le milieu des affaires, contribue aussi à l’insertion des jeunes. Parce que c’est toute la société qui bénéficie de l’intégration dans la société et dans le marché du travail des jeunes marginalisés. Ce sont eux les prochains employés. Ceux des entreprises privées tout comme des hôpitaux, des écoles, des centres de la petite enfance, de la fonction publique… Ce sont aussi eux qui éliront nos prochains gouvernements et influenceront leurs politiques économiques, sociales, environnementales.

Le concert-bénéfice, c’est aussi une occasion formidable de rencontrer les jeunes, ceux qui sont en stage aujourd’hui et ceux qui y étaient hier. D’écouter ce qu’ils ont à nous dire, le témoignage de leurs réussites, la démonstration évidente de leur courage, de leur estime retrouvée et de la confiance qu’ils accordent à nouveau à la société. De constater que, comme on le disait il y a quelques années, ce qui sort de l’atelier ce n’est pas seulement des meubles, ce sont des jeunes.

Le concert-bénéfice, c’est aussi, pour nous, un moyen de vous partager notre volonté de toujours bien répondre aux besoins des jeunes, des besoins grandissants. C’est grâce à vos dons que nous pouvons leur offrir, par exemple, des formations à la citoyenneté, des activités physiques, le soutien après le stage. Un moment privilégié pour vous dire merci d’assumer vous aussi la responsabilité de l’insertion des jeunes et de contribuer à changer des vies pour la vie!

J’ai bien hâte de vous y voir le 3 mai prochain.

Jeanne Doré