Une superbe rencontre

Jeanne Doré, directrice du Boulot vers...

Aujourd’hui, je cède ma place à Stéphanie, responsable de l’intervention au Boulot vers…

« Un groupe de 8 jeunes du programme Action 18-29 du PITREM est venu nous visiter le 13 janvier dernier. Ce fut l’occasion pour un stagiaire, Jonathan, de revoir ses anciens collègues et de leur parler de son expérience au Boulot vers…

J’ai été très touchée par les propos de Jonathan. Il a parlé aux jeunes de ce qu’il trouvait difficile mais, surtout, de ce que le programme du Boulot vers… lui apportait. Il leur a exprimé à quel point l’environnement de travail était bénéfique pour lui, rassurant, aidant et supportant. Que cela lui permettait de venir travailler tous les matins, même s’il partait parfois à reculons! Que cela lui permettait d’être assidu, ponctuel et motivé comme il ne l’a pas été souvent dans sa vie. Père du jeune Alexis (4 ans), Jonathan est très fier d’être un papa qui travaille.

Après sa courte présentation, Jonathan a fait visiter l’usine aux jeunes avides d’en savoir plus. »

Une belle rencontre qui a incité deux jeunes à s’inscrire à la session d’information.

Bravo Jonathan

 

À la semaine prochaine,

Jeanne Doré

Jonathan fait la visite

Retour sur l’année 2016

Jeanne Doré, directrice du Boulot vers...

Tout au long de l’année, je vous ai partagé mes préoccupations et opinions sur l’itinérance, le suicide chez les jeunes, leurs difficultés d’apprentissage, l’insécurité alimentaire, l’immigration, les jeunes autochtones et ceux en lien avec la Protection de la jeunesse. Des sujets qui seront toujours à l’ordre du jour en 2017.

Je vous ai parlé du sens du travail comme levier pour aider les jeunes à surmonter leurs difficultés à s’intégrer dans la société d’aujourd’hui. De jeunes à l’estime de soi renforcée parce qu’ils ont trouvé au Boulot vers… un lieu où ils peuvent se réaliser. Un lieu où ils ont côtoyé d’autres jeunes avec lesquels ils acquièrent une réelle expérience de travail, produisant du mobilier de qualité et utile pour la communauté. Un lieu où ils ont été appuyés par les membres du personnel auprès desquels ils se sentent écoutés et à qui ils font confiance.

Ces jeunes que Patrice Rodriguez, décédé cette année, et les autres pionniers qui ont fondé Le Boulot vers… en 1983 avaient choisi d’aider.

Je vous ai parlé aussi des anciens stagiaires. Des jeunes qui nous remercient de les avoir accompagnés. Des jeunes qui reviennent pour trouver conseil et références. Des jeunes qui répondent à l’appel et nous donnent un coup de main quand le volume de production l’exige. Des jeunes qui ont pris confiance en eux, ont acquis de l’expérience et qui nous offrent leurs services, comme Jésula, stagiaire il y a dix ans, que j’ai eu le plaisir de retrouver et d’embaucher.

L’an prochain, comme toujours, les défis seront nombreux. Défis pour notre organisation de toujours répondre aux besoins grandissants des jeunes et d’équilibrer son budget. Et les défis que des jeunes décideront de relever en vue de changer leur vie pour la vie.

À l’année prochaine

Jeanne Doré

Dernières touches au mobilier du Planétarium

Les jeunes du Boulot vers… accompagnés de plusieurs anciens ont fabriqué 14 meubles pour la boutique du Planétarium de Montréal.

Un contrat qui s’inscrit directement dans la démarche de développement durable d’Espace pour la vie. Une démarche qui « guide toutes nos décisions, toutes nos actions, et nous invite à prendre en considération les liens indissociables qui unissent les pôles social, éthique, économique et environnemental ».

Sur la photo de gauche à droite : Josie (stagiaire actuelle), Sarah-Maude (ancienne stagiaire) et Myriam (intervenante psychosociale).

Patrice Michaud en concert pour Le Boulot vers…

Le mardi 16 mai prochain, Patrice Michaud sera l’artiste invité du Boulot vers…

Le spectacle, présenté au Club Soda, sera l’occasion d’applaudir un artiste complet, à la fois auteur-compositeur-interprète et conteur, dont les chansons figurent en bonne place aux palmarès des radios. Ce spectacle est une des activités de notre campagne de financement 2017.

Un magnifique cadeau à offrir pour les Fêtes.

Vous pourrez vous procurer vos billets en ligne très bientôt. En attendant, contactez Jésula au 514 259-2312.

Pizza pour tout le monde!

La semaine dernière, conformément à ses règlements, Le Boulot vers… a servi aux stagiaires de généreuses pointes de pizza, en reconnaissance de leurs efforts. En effet, ils ont tous démontré des compétences de travailleurs recherchées par les employeurs par leur présence et leur arrivée à l’heure prévue pour chaque jour de la semaine. Un fait rare que nous n’avions pas vu depuis au moins trois ans… Bravo à toutes et à tous!

Bravo à Bâtir son quartier

Pour sa plus récente campagne de publicité, le Fonds de solidarité de la FTQ a choisi de souligner des entreprises qui contribuent à créer une « économie pleine de vies » dont le groupe de ressources techniques Bâtir son quartier (BSQ) qui a contribué, cette année, à la construction de son 10 000ème logement. Bravo à ce partenaire d’expérience du Boulot vers…!

Dans le clip portant sur BSQ, on peut voir un jeune résidant dans une chambre meublée avec du mobilier produit par Le Boulot vers… Y’a un peu de nous autres là-dedans!

Les priorités du quartier

La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve, suite aux travaux de concertation des derniers mois, a identifié 4 priorités pour le quartier : l’ancrage de la participation citoyenne, la cohabitation de la diversité populationnelle en lien avec l’histoire du quartier, l’arrimage des besoins de la communauté avec le milieu scolaire, la présence d’une diversité de logements de qualité et abordables.

Pour en savoir plus, consultez le site Internet de la Table.

 

En renfort

Sarah-Maude, Sophie-Laurence et Emily sont des anciennes stagiaires qui ont répondu à l’appel du Boulot vers… à la recherche de surnuméraires pour répondre aux besoins de production de l’atelier. La reconnaissance pour Le Boulot vers… de la qualité de leur engagement, l’attrait d’un revenu supplémentaire et la perspective de « redonner ce qu’on a reçu » : de bonnes raisons pour donner un coup de main de jour, de soir ou de fin de semaine.