Dernières touches au mobilier du Planétarium

Les jeunes du Boulot vers… accompagnés de plusieurs anciens ont fabriqué 14 meubles pour la boutique du Planétarium de Montréal.

Un contrat qui s’inscrit directement dans la démarche de développement durable d’Espace pour la vie. Une démarche qui « guide toutes nos décisions, toutes nos actions, et nous invite à prendre en considération les liens indissociables qui unissent les pôles social, éthique, économique et environnemental ».

Sur la photo de gauche à droite : Josie (stagiaire actuelle), Sarah-Maude (ancienne stagiaire) et Myriam (intervenante psychosociale).

Patrice Michaud en concert pour Le Boulot vers…

Le mardi 16 mai prochain, Patrice Michaud sera l’artiste invité du Boulot vers…

Le spectacle, présenté au Club Soda, sera l’occasion d’applaudir un artiste complet, à la fois auteur-compositeur-interprète et conteur, dont les chansons figurent en bonne place aux palmarès des radios. Ce spectacle est une des activités de notre campagne de financement 2017.

Un magnifique cadeau à offrir pour les Fêtes.

Vous pourrez vous procurer vos billets en ligne très bientôt. En attendant, contactez Jésula au 514 259-2312.

Pizza pour tout le monde!

La semaine dernière, conformément à ses règlements, Le Boulot vers… a servi aux stagiaires de généreuses pointes de pizza, en reconnaissance de leurs efforts. En effet, ils ont tous démontré des compétences de travailleurs recherchées par les employeurs par leur présence et leur arrivée à l’heure prévue pour chaque jour de la semaine. Un fait rare que nous n’avions pas vu depuis au moins trois ans… Bravo à toutes et à tous!

Bravo à Bâtir son quartier

Pour sa plus récente campagne de publicité, le Fonds de solidarité de la FTQ a choisi de souligner des entreprises qui contribuent à créer une « économie pleine de vies » dont le groupe de ressources techniques Bâtir son quartier (BSQ) qui a contribué, cette année, à la construction de son 10 000ème logement. Bravo à ce partenaire d’expérience du Boulot vers…!

Dans le clip portant sur BSQ, on peut voir un jeune résidant dans une chambre meublée avec du mobilier produit par Le Boulot vers… Y’a un peu de nous autres là-dedans!

Les priorités du quartier

La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve, suite aux travaux de concertation des derniers mois, a identifié 4 priorités pour le quartier : l’ancrage de la participation citoyenne, la cohabitation de la diversité populationnelle en lien avec l’histoire du quartier, l’arrimage des besoins de la communauté avec le milieu scolaire, la présence d’une diversité de logements de qualité et abordables.

Pour en savoir plus, consultez le site Internet de la Table.

 

En renfort

Sarah-Maude, Sophie-Laurence et Emily sont des anciennes stagiaires qui ont répondu à l’appel du Boulot vers… à la recherche de surnuméraires pour répondre aux besoins de production de l’atelier. La reconnaissance pour Le Boulot vers… de la qualité de leur engagement, l’attrait d’un revenu supplémentaire et la perspective de « redonner ce qu’on a reçu » : de bonnes raisons pour donner un coup de main de jour, de soir ou de fin de semaine.

Revue de presse sur l’état des jeunes

Au cours des derniers jours, de nombreuses publications ont été publiées sur les jeunes canadiens et québécois. En voici quelques-unes :

  • 59 187 enfants québécois sont soutenus par les organismes d’aide alimentaire, nous apprend le Bilan-Faim
  • En 2013-2014, 6 % des jeunes Québécois de 12 à 17 ans, et 17 % de ceux qui sont âgés de 18 à 34 ans, étaient obèses, a constaté le directeur de la santé publique du Québec dans son rapport annuel
  • 35 000 jeunes, âgés de 13 à 24 ans, vivent une situation d’itinérance au Canada au cours d’une année. Ils représentent un sans-abri sur cinq au pays. Quelque 40 % d’entre eux ont vécu leur premier épisode d’itinérance avant l’âge de 16 ans, selon Sans domicile: un sondage national sur l’itinérance chez les jeunes. Des données rapportées dans La Presse Plus du 18 novembre dernier et Le Devoir du 21 novembre 

Photo : Jacques Nadeau Le Devoir

Les organismes communautaires : indispensables! (2)

Jeanne Doré, directrice du Boulot vers...

La semaine dernière, je vous parlais de la campagne des organismes communautaires pour obtenir un financement adéquat.

Cette semaine, j’aimerais vous témoigner de l’importance de ces organismes pour les jeunes en difficulté et Le Boulot vers…

Grâce aux organismes communautaires, les stagiaires ont accès, chaque semaine, à des formations et des animateurs passionnés sur des sujets aussi divers que partir en appartement, les dépendances, la violence dans les rapports amoureux, l’intimidation au travail, la sécurité de l’information ou encore les normes du travail.

Grâce à l’expertise des organismes communautaires, les stagiaires trouvent des ressources pertinentes pour les accompagner dans leur parcours de vie. Pour la seule année 2015, Le Boulot vers… leur a référé des jeunes à 232 occasions – principalement à des ressources logement, alimentaires d’urgence, en santé mentale, financières et de soutien à l’intégration culturelle. Toujours pour la même année, nous avons agi en partenariat avec un autre organisme pour la résolution de problématiques particulières, ceci à 155 reprises. Ce qui représente une moyenne de 4 interventions des organismes communautaires par jeune. Les organismes communautaires : indispensables à la qualité et la pertinence de notre travail.

C’est en reconnaissance de l’importance de leur existence que le partenariat avec ces organismes est un des critères de reconnaissance des entreprises d’insertion : « Issue du milieu, l’entreprise d’insertion se situe au centre d’un réseau de partenaires. Elle est un carrefour privilégié pour mettre en place une réelle concertation pour consolider et renforcer l’efficacité des actions en direction de leur clientèle. Elle s’inscrit dans la dynamique de son milieu. »

 

À la semaine prochaine

Jeanne Doré