Boulot vers recycle pour la promotion de l’insertion

Florence Girard-Laperrière, étudiante en design industriel à la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal, avait la mission de créer des objets pour réutiliser les retailles de bois issues de la production « standard » du Boulot vers.

«  Au cours de l’été, nous avons confié à Florence le mandat de concevoir des produits nous permettant d’utiliser les retailles générées par notre production de meubles, en considérant les habiletés de la main-d’œuvre appelée à fabriquer ces objets. La qualité et l’exactitude des dessins techniques produits par Florence témoignent de sa maîtrise des conventions établies en dessin industriel », souligne Alain Faille, son superviseur de stage au Boulot vers. « Nous avons pu constater la capacité de Florence de bien saisir son mandat et, surtout, de s’assurer de la complicité du personnel, stagiaire et régulier, du Boulot vers. Les nombreux produits conçus par Florence nous permettent déjà d’envisager leur commercialisation éventuelle », poursuit-il.

« Ce sont des maquettes viables, maintenant il s’agit de s’assurer que ce seront également des produits viables », ajoute Florence. Certains plans ont été améliorés avant son départ, notamment grâce aux commentaires des stagiaires ayant aidé à la fabrication et puis à l’assemblage des maquettes.

Environ 75% du travail nécessaire à la mise en marché a été réalisé : les premières semaines de stage ont servi au processus d’idéation; lorsque les objets à fabriquer ont été déterminés par l’équipe, l’étape des dessins techniques a débuté; puis, avec l’aide de l’équipe en atelier et des stagiaires, les plans se sont peu à peu transformés en maquettes. « C’était vraiment l’fun de travailler avec toi, de t’entendre parler de tes projets. Tu étais toujours gentille avec tout le monde et, à moi, tu m’as appris beaucoup de choses », partageait un stagiaire ayant participé au projet, au moment de dire au revoir à Florence.